«Il n'y a pas de raison de croire qu'on se fera détruire par nos robots»

Une énième vidéo de l'entreprise américaine Boston Dynamics a fait parler d'elle ces derniers jours. Et pour cause, elle montre un robot articulé - le SpotMini - ouvrir une porte. Une vision qui en a terrifié plus d'un sur les réseaux sociaux. Pourtant, d'après la spécialiste en robotique Sophie Sakka, le progrès technologique autour des robots humanoïdes est une excellente nouvelle.

Une vidéo de 2 minutes a été largement partagée sur les réseaux sociaux depuis le 12 février dernier. On y voit un petit chien ouvrir une porte, puis la tenir afin que son camarade et lui puissent traverser. Sauf que ces deux « chiens » sont en fait des robots. Coutumière de ce genre de vidéo sensationnelle, la firme américaine Boston Dynamics a une fois de plus réveillé l'imaginaire catastrophiste des internautes, qui ont comparé ce SpotMini - c'est son nom - aux robots tueurs d'un épisode de la série britannique Black Mirror. « C'est juste une révolution technologique », rétorque Sophie Sakka, chercheur en robotique humanoïde et présidente de l'association Robots!.