Acces à internet au Senegal - La Sonatel baisse ses tarifs

 

Depuis le 15 février dernier, le groupe Sonatel a baissé ses tarifs Internet. Désormais, l’Internet fixe résidentiel haut débit connaît une baisse de tarif entre 15 et 20% sur les redevances mensuelles et les frais de mise en service des offres Adsl, selon un communiqué du groupe.

D’après le document, le groupe a également introduit l’offre « Keurgui box ». Elle permettra d’avoir accès à l’Internet fixe partout  avec une innovation : « l’option satisfait ou remboursé ». S’agissant de l’Internet mobile très haut débit, Sonatel a augmenté jusqu’à 40% les volumes des Pass Internet, toujours pour le même prix. Le groupe promet à ses clients détenteurs de téléphones non accessibles à Internet, la possibilité d’échanger leur téléphone 2G avec un smartphone 3G pour une meilleure expérience Internet mobile. Quant aux professionnels branchés aux services de messagerie, échanges de fichiers, vidéoconférence…, Sonatel compte leur offrir un débit plus confortable en baissant les redevances mensuelles d’offres prépayées ainsi que les Pass Internet à partir d’un Giga octet (Go). Selon les responsables de la Sonatel, ces mesures visent à démocratiser davantage l’accès à Internet, mais aussi à accompagner la stratégie « Sénégal numérique   Hier, au cours d’une cérémonie officielle, en présence des représentants du ministre des Télécommunications et Postes et du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique » lancée par l’Etat du Sénégal. C’est l’« Acte 1 posé vers le projet Sénégal numérique 2025 », soutient Abdou Karim Mbengue, directeur de la communication du groupe. Selon lui, 140 milliards de FCfa ont été investis par la Sonatel entre 2015 et 2016 et 80 milliards de FCfa le seront en 2017 afin d’améliorer le réseau numérique du Sénégal. Il faut rappeler que la stratégie milliards de FCfa ont été investis par Sonatel entre  « Sénégal numérique 2025 » vise à hisser le Sénégal parmi les 5 premiers pays africains les mieux connectés du continent.  Il a souligné qu’après Dakar, Touba et Saly, les villes de l’intérieur comme Thiès et Ziguinchor bénéficieront bientôt de la 4G qui a été lancée en juillet 2016.