Affaire Tarnac: retour sur dix longues années de procédures judiciaires

Les principaux prévenus du procès du groupe de Tarnac, Julien Coupat et Yildune Lévy, ont été relaxés ce 13 avril des poursuites de sabotage d'une ligne SNCF et d'association de malfaiteurs pour lesquels ils comparaissaient devant le tribunal correctionnel de Paris depuis le 13 mars en compagnie de six autres personnes. Ils étaient initialement poursuivis pour terrorisme. Cette affaire a connu de nombreux rebondissements au cours de ces dix années de procédures judiciaires.