Aibd : Maïmouna Ndoye Seck justifie les manquements

Un mois après son ouverture, l'Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) dispose enfin d'entrepôt de kérosène et de fret. Des manquements qui ont été déplorés au niveau de l'aéroport international au moment où depuis son démarrage le 07 décembre dernier, 2100 mouvements d'avions et 200 milles passagers y ont été enregistrés.

"C'est une grosse performance qui a été réalisée par le Sénégal en dépit de quelques désagréments qui ont été notés à la première semaine. Des désagréments consécutifs à ce déménagement", a confié Maïmouna Ndoye Seck, ministre des transports aériens sur les ondes de la Rfm.

"Le fret est fonctionnel et opérationnel depuis le 23 novembre. Le système hydrant est aussi fonctionnel depuis deux semaines", dit-elle.

Selon le ministre des transports aériens, beaucoup de contrevérités ont été distillées. La vérité, selon elle, est qu'au moment de rejoindre l'Aibd, tout le personnel n'avait pas les réflexes nécessaires et l'organisation n'était pas totalement au point, surtout pour ce qui concerne le fret.

"Les compagnies spécialisées dans le fret avaient besoin de faire auditer l'Aibd parce que toutes les compagnies font auditer les nouveaux aéroports. Ces audits étaient programmés entre le 13 et le 15 décembre et dès qu'ils sont terminés le 20, la compagnie aérienne privée Allemande, Lufthansa, a commencé ses opérations à l'Aibd. Aujourd'hui, plus de mille tonnes de fret ont déjà été traitées", explique t-elle.