Arabie saoudite: pour Mohammed ben Salman, Israël a le «droit» d'exister

Dans un entretien publié lundi 2 avril par la revue américaine The Atlantic, le prince héritier d'Arabie saoudite affirme qu'Israël a « droit » à un territoire, et qu'il ne voit « aucune objection » religieuse à l’existence de cet Etat. La position saoudienne n'est pas vraiment nouvelle. Ce qui est nouveau en revanche, ce sont les pressions que Mohammed ben Salman exerce au sujet de Jérusalem-Est.

Pas de véritable nouveauté, finalement, dans les déclarations du prince héritier saoudien. Déjà dans les années 2000, feu le roi Abdallah avait proposé qu'Israël se retire de tous les territoires occupés en juin 1967 pour permettre la création d’un Etat palestinien indépendant avec Jérusalem-Est pour capitale. Dès lors, le monde arabe s'engageait à normaliser aussitôt ses relations avec l'Etat hébreu.