Boy Djiné édifié le 8 août

Initialement prévu hier, à la barre de la chambre criminelle de Dakar, le délibéré sur les exceptions de nullité soulevées par les avocats de Baye Modou Fall alias Boy Djinné a été prolongé au 8 août prochain. Donc, l’as des évasions devra garder son mal en patience. En effet, «Boy Djiné» est inculpé de plusieurs délits. Selon ses avocats, il devrait être acquitté car les faits pour lesquels il est poursuivi ont été déjà jugés. Se fondant sur les dispositions de l’article 101 et 105, Me Abdoulaye Babou estime que l’acte qui viole est non seulement nul, mais il entraîne aussi toute la procédure ultérieure. Or, l’article 101 alinéa 5 qui sert de première comparution a été violé par le Doyen des juges d’instruction. Donc si le Tribunal leur donne raison, toute la procédure ultérieure (tout ce qui est reproché à Baye Modou Fall, associations de malfaiteurs, vols en réunion, évasion) devient nulle et Baye Modou devra être libéré, a martelé Me Abdoulaye Babou.