Boycott du Port de Dakar

Les transporteurs sont plus que jamais déterminés à obtenir gain de cause dans leur combat pour de meilleures conditions de travail. Après le boycott du Port Autonome de Dakar (Pad) pour la livraison des conteneurs d’hier, ils ont reconduit le mot d’ordre pour ce jeudi. L’objectif est «zéro livraison de conteneur » pendant ces deux jours pour contraindre les autorités à accéder à leur requête. Ainsi, tous les transporteurs sont invités à respecter le mot d’ordre pour «une réussite totale du mouvement». Si cette situation perdure, il risque d’y avoir de rupture de certains produits sur le marché. Les transporteurs annoncent déjà que beaucoup de sociétés commencent à manquer de matières premières. Il est demandé à Logisen, à Gounass transports et à El hadji Médoune Diop de rejoindre le mouvement et d’arrêter les livraisons.