Burundi: «Les atteintes aux droits de l'homme s'aggravent», selon Doudou Diène

 

Au Burundi, le référendum constitutionnel aura lieu jeudi, un référendum qui peut permettre au président Nkurunziza de rester au pouvoir jusqu’en 2034. Dans quel climat les Burundais vont-ils voter ? Le Sénégalais Doudou Diène préside la Commission d’enquête de l’ONU sur la situation des droits de l’homme au Burundi. Actuellement, il est interdit de séjour à Bujumbura, mais ses enquêteurs et lui-même rentrent d’une tournée d’investigation dans la région des Grands Lacs. De passage à Paris, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.