CES INJONCTIONS DE MACKY À SON GOUVERNEMENT

La 13ème Biennale de l’Art africain contemporain, «DAK’ART 2018» et le tourisme étaient au menu de la réunion du Conseil des ministres d’avant-hier, mercredi 9 mai, au Palais de la République. Le président Macky Sall exhorte le gouvernement, la communauté culturelle nationale et africaine, dans un élan de partenariat gagnant-gagnant, à poursuivre, les efforts de formation et d’organisation des artistes afin d’asseoir une industrie culturelle de pointe. Non sans inviter le gouvernement à procéder, dans les meilleurs délais, au lancement des travaux de protection du littoral pour l’optimisation du potentiel touristique national et de la consolidation de la relance durable et globale du secteur.

 

E n réunion du Conseil des ministres qu’il a présidé avant-hier, mercredi 9 mai, le président Macky Sall a entamé sa communication sur la 13ème Biennale de l’Art africain contemporain «DAK’ART 2018» et la promotion des industries culturelles. Le Chef de l’Etat «exhorte le gouvernement, la communauté culturelle nationale et africaine, dans un élan de partenariat gagnant-gagnant, à poursuivre, outre les investissements intensifs en faveur des infrastructures et de la logistique, les efforts de formation et d’organisation, de détection et d’encadrement des artistes afin d’asseoir une industrie culturelle de pointe, au service des acteurs du secteur, mais aussi du rayonnement du Sénégal et de l’Afrique», informe le communiqué du conseil. Mieux, le président de la République «magnifie la renommée mondiale et la régularité de la Biennale, évè- nement culturel national et continental qui valorise davantage l’Art Africain contemporain sur les marchés internationaux spécialisés.» Auparavant, il a adressé «ses félicitations au ministre de la Culture et à l’ensemble des participants pour la bonne organisation de la céré- monie d’ouverture, ainsi que le déroulement des expositions et manifestations programmées sur les différents sites retenus marqués par un professionnalisme remarquable.»
 
PROCEDER, DANS LES MEILLEURS DELAIS, AU LANCEMENT DES TRAVAUX DE PROTECTION DU LITTORA 
 
S’agissant du secteur touristique, Macky Sall «invite le gouvernement à développer la formation professionnelle aux métiers du tourisme, de l'hôtellerie et de la restauration et à accélérer les financements d'accompagnement aux acteurs privés nationaux du secteur.» Poursuivant sa communication autour de l’optimisation du potentiel touristique national et de la consolidation de la relance durable et globale du secteur, le président de la Ré- publique «demande au gouvernement d'intensifier la mise en œuvre de la stratégie nationale de lutte contre l'érosion côtière. A cet effet, le chef de l’Etat demande au gouvernement de procéder, dans les meilleurs délais, au lancement des travaux de protection du littoral.» En outre, le président Sall exhorte le gouvernement, «à veiller à la mutualisation des programmes et actions afin d'optimiser, en termes de richesses et d'emplois créés, le potentiel touristique du Sénégal, à la relance de la destination Casamance, et à l'émergence de nouveaux pôles touristiques au niveau des îles du Saloum, du Sénégal Oriental, de la Petite Côte (Pointe Sarène, Joal Finio).» Appréciant par ailleurs le partenariat entre l’Etat et les Organisations professionnelles du secteur du numérique, le président de la République «demande au Premier ministre de veiller, d’une part, à la mise en œuvre des décisions et recommandations du 1er Forum national sur le Numérique tenu le 15 mars 2018 et d’autre part, au renforcement du partenariat entre l’Etat et les organisations professionnelles, afin d’asseoir l’innovation et la valorisation optimale du potentiel national.» 
 
CAMPAGNE AGRICOLE 2018-2019 : MACKY PORTE LE FINANCE- MENT À 50 MILLIARDS
 
Le financement de la prochaine campagne agricole sera porté à 50 milliards. Le chef de l’Etat, Macky Sall, en a décidé ainsi avant-hier, mercredi 9 mai, en réunion hebdomadaire du Conseil des ministres qu’il a présidé au palais de l’avenue Room. «Tirant les conclusions du débat général, le chef de l’Etat, après avoir pris connaissance des recommandations formulées lors du Conseil interministériel sur la campagne agricole, décide d’augmenter de 10 milliards le montant initialement proposé, portant ainsi le financement de la prochaine campagne à 50 milliards. Le président de la République réaffirme par cette décision exceptionnelle, son ambition de doter notre pays, d’une agriculture compétitive, diversifiée et durable pour l’émergence économique du Sénégal», lit-on dans la communiqué du conseil. Dans un autre registre, appréciant la note «Progrès satisfaisant» décernée au Sénégal lors de l’évaluation de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE), le président Macky Sall «se félicite de la consécration de notre pays comme un modèle du genre par l’Organisation internationale qui surveille la gouvernance des industries extractives. Dès lors, le Président de la République exhorte le Gouvernement à poursuivre les efforts entrepris, qui valent à notre pays, d’occuper le rang de premier africain et troisième au monde, à obtenir cette note, après les Philippines et le Timor Leste, dans le cadre de l’instance qui édicte les normes mondiales en matière de gouvernance des industries extractives», conclut la source. 
 
TEXTES LEGISLATIFS ET REGLEMENTAIRES ET NOMINATIONS DU CONSEIL DES MINISTRES
 
Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté «le projet de décret portant organisation du Ministère des Sports.» Au titre des mesures individuelles, le président de la République a pris les décisions suivantes: «Monsieur Oumar SARR est nommé Président du Conseil d’Administration de la Société sénégalaise de Réassurance (SENRE); El Hadji Ibrahima NDIAYE est nommé Président du Conseil d’Administration de la Société de Télédiffusion du Sénégal (TDS – SA); Monsieur Albé NDOYE, est nommé Président du Conseil d’Administration de la Société nationale d’Assurance Conseil (SONAC)».