Cheikh Yérim Seck et des membres d’un collectif relachés !

Partis se recueillir sur les lieux de l’accident qui a coûté la vie à Papis Baba Diallo du groupe Gélongal, le directeur de publication de Yérimpost, Cheikh Yérim Seck a été mis aux arrêts. Il n’est cependant pas le seul dans cette situation puisque des membres du Collectif contre les abus de l’autoroute à péage, ont également été interpellés. Ils sont actuellement au Peleton autoroutier de la Gendarmerie. Nous y reviendrons…

 

 

Cheikh Yérim Seck, Simon Kouka et le frère de Papis Mballo de Gelongal sont libres. Appréhendés lors du recueillement de prières en hommage aux victimes sur l'autoroute à péage, ils ont tous été relâchés après un contrôle d'identité