Diouf Sarr «corrige» le maire de Sokone

Le maire de Sokone, Petit Guèye a voulu snober l’hôte de Foundiougne. Eh oui, l’adversaire du ministre Abdou Latif Coulibaly semble n’avoir pas encore avalé la pilule de sa défaite aux dernières élections législatives. Petit Guèye s’est montré « discourtois » samedi à l’occasion de la cérémonie d’inauguration du siège de l’unité départemental d’assistance maladie de Foundiougne, présidée par le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr. Alors qu’il devait prononcer le mot de  bienvenue, El Hadji Moustapha Guèye a préféré laisser son adjointe le faire. Un comportement qui n’a pas du tout plu à Abdoulaye Diouf Sarr qui ne s’est pas du tout gêné à le lui faire comprendre. En effet, l’édile de Yoff à sa prise de parole, a tenu à clarifier les choses. «M. le maire, je voudrais sincèrement comprendre pourquoi vous n’avez pas prononcé le discours de bienvenue. Je n’ai rien contre celle qui l’a lu d’autant que c’est ma cousine. Par contre, j’aurais voulu que ce soit vous qui le fassiez pour honorer mon titre et statut», a lancé Diouf Sarr du haut de la tribune à l’endroit de Moustapha Guèye assis au niveau du présidium.