Elections en RDC: la liste des partis autorisés crée la polémique

La liste des 599 partis et 77 regroupements politiques autorisés à fonctionner en RDC, donc les seuls qui peuvent participer aux élections de décembre 2018 a été publiée au Journal officiel. A Kinshasa, cette liste est contestée par certains partis politiques et des membres de la société civile. On y retrouve par exemple, quatre partis politiques qui portent le nom de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), principal parti de l’opposition. Certaines ONG comme l’Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj) crient au scandale et pensent que cette liste peut générer les violences pendant la période électorale.