En 2017, près de 30,6 millions de personnes ont dû fuir leur propre pays

Fuir des conflits. Fuir aussi des catastrophes naturelles. En 2017, près de 30,6 millions de personnes ont dû fuir leur propre pays selon un rapport publié mercredi 16 mai par l’Observatoire des situations de déplacement interne (IDMC) et le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC). Plus de la moitié des nouveaux déplacements liés aux conflits ont eu lieu en Afrique subsaharienne, notamment en RDC, en Ethiopie, ou encore au Soudan du Sud.