Esplanade des Mosquées: «journée de la colère» contre les mesures de sécurité

La tension ne retombe pas à Jérusalem, après les mesures de sécurité imposées par Israël à la suite de l'attaque du vendredi 14 juillet. Trois arabes israéliens avaient attaqué des policiers sur l’esplanade des Mosquées, tuant deux d'entre eux. Depuis, le gouvernement israélien a fait installer des détecteurs de métaux à l'entrée du lieu saint, provoquant la colère des fidèles musulmans et des heurts, mardi 18 juillet encore, aux abords de la Vieille ville. Quatorze personnes auraient été blessées, selon le Croissant-Rouge palestinien. Le mouvement palestinien du Fatah a appelé les Palestiniens à manifester ce mercredi 19 juillet.