Feux d’artifice

Les feux d’artifice sont interdits pour les fêtes de fin d’année. C’est ce qui ressort d’un arrêté du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Aly Ngouille Ndiaye. Evoquant des «nécessités de sécurité», le premier flic du pays souligne que «pour prévenir tout trouble à l’ordre public à l’occasion des fêtes de fin d’année, il est interdit l’usage des feux d’artifice sur toute l’étendue du territoire national dans la période allant du 28 décembre 2017 au 15 janvier 2018». L’arrêté du ministre de l’Intérieur informe aussi que toute infraction sera punie des peines prévues par la loi.