G5 Sahel: le lent travail d'équipement de la force conjointe

Lundi 4 juin 2018 à Paris, le président français Emmanuel Macron a exhorté les pays ayant promis des contributions pour la force conjointe du G5 Sahel à matérialiser leurs engagements. A ce jour, la pleine capacité de la force (FOC), annoncée initialement pour le mois de mars, n'a pas été atteinte. Son équipement se fait à un rythme très lent, et la récurrence des opérations transfrontalières reste beaucoup trop limitée pour être réellement efficace.