Google et Facebook s'intéressent de plus en plus aux Inuits

Les deux géants du web Google et Facebook s’intéressent de plus en plus à ces communautés autochtones du Canada, membres des Premières Nations et Inuits de ce vaste pays.

De notre correspondante à Montréal,

Le 9 juillet dernier, Facebook a profité de la journée du Nunavut, journée commémorant l’accord sur les revendications territoriales de ce territoire du Grand Nord canadien, où vivent essentiellement des Inuits, pour annoncer la traduction de sa plateforme en langue inuite.

Les locuteurs de l’inuktitut et l’inuinnaqtun, deux dialectes les plus parlés de l’inuktut, la langue inuite, peuvent utiliser l’application Translate Facebook, [traduisons Facebook en français, ndlr] pour proposer des traductions de mots et de phrases dans leur langue. Puis la communauté est invitée à se prononcer en faveur ou contre ces traductions et selon cela, elles seront ajoutées ou pas à la version inuktut de Facebook.