Indice de perception de la Corruption - Le Sénégal, classé 8e en Afrique

L’analyse des résultats de l’Indice de perception de la corruption (IPC) au niveau africain, montre que le Sénégal est à la 8ème place sur les 49 pays en lice avec un score de 45 points, a indiqué mardi à Dakar, le coordonnateur national du Forum civil, Birahim Seck. 

 

’’L’analyse des résultats au niveau africain, en dehors des pays maghrébins, montre que le Sénégal est à la 8ème place avec un score de 45 points sur les 49 pays en lice, derrière les Seychelles (66), le Botswana (61), le Cap-Vert ((57), le Rwanda (56), la Namibie (53), l’Ile Maurice ((51), et Sao Tomé (46)", a dit Seck lors d’un point de presse.

 

Selon lui, dans l’Indice de perception de la corruption (IPC) de l’ONG Transparency international, "l’élément substantiel qu’il faut considérer est plutôt le score que le classement’’.

 

Il a par ailleurs souligné que "parmi les quinze pays qui constituent la CEDEAO, seul un pays est en dehors de la zone rouge, à savoir le Cap-Vert avec un score de 57 points, devançant le Sénégal de 12 points".

 

"Tous les pays membres de l’Union économique et monétaire Ouest-africain (UEMOA) sont dans la zone rouge", a-t-il révélé, précisant qu’"aucun membre de l’organe communautaire n’a obtenu la moyenne de 50/100".

 

"Le Sénégal vient en tête dans cet espace monétaire avec un score de 45 points suivi du Burkina-Faso (41 points), du Benin (40 points), de la Cote d’Ivoire (35 points) etc.", a annoncé coordonnateur national du Forum civil, l’antenne sénégalaise de l’ONG transparency international. 

 

Le Sénégal et la Côte d’Ivoire sont cités pour la deuxième année consécutive par Transparency International parmi "les principaux agents d’amélioration de l’Indice de perception de la corruption (IPC)" en Afrique Subsaharienne.