Inquiète, la Commission européenne menace explicitement la Pologne

Après s’être attaqués à la justice constitutionnelle, les conservateurs au pouvoir à Varsovie ont lancé une réforme de l’ensemble du système judiciaire.

 

Elle n’avait sans doute plus le choix, au vu des derniers développements survenus en Pologne : la Commission européenne a frappé très fort, mercredi 19 juillet. Pour la première fois, elle a menacé explicitement de déclencher l’article 7 des traités de l’Union européenne (UE). Cette procédure, visant à « garantir que tous les pays de l’UE respectent les valeurs communes de celle-ci, y compris l’Etat de droit », peut conduire, en cas de « violation grave et persistante », à priver le pays en question de ses droits de vote au Conseil – la réunion des pays membres. Une véritable « bombe nucléaire institutionnelle », jamais activée, conduisant de fait à une mise au ban de l’UE.