La CPI met en attente Jean-Pierre Bemba dans l’affaire de subornation de témoins

Jean-Pierre Bemba va devoir attendre pour être fixé sur sa peine. La Cour pénale internationale n'a pas fixé de date pour la décision dans cette affaire de subornation de témoins qui passait en audience, mercredi 4 juillet. L'opposant de RDC risque de retourner en prison pour six mois supplémentaires, mais son avocate a plaidé pour l'application d'une peine qui lui permettrait de rester libre, après dix ans passés derrière les barreaux. Car l'ancien vice-président congolais a bel et bien été reconnu coupable d'avoir corrompu et influencé 14 témoins de la défense. Pour l'accusation, aucun doute, c'est la raison pour laquelle Jean-Pierre Bemba a été acquitté des chefs de crimes de guerre et crimes contre l'humanité.