Le «scandale Facebook» pousse la société Cambridge Analytica à la faillite

La société Cambridge Analytica, accusée d'avoir siphonné les données privées de 87 millions d'utilisateurs de Facebook pour influencer les élections au profit des conservateurs américains et britanniques, se déclare en faillite. Ce mercredi, elle a annoncé dans un communiqué « la cessation immédiate de toutes ses activités ».