Error message

  • Deprecated function: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_display has a deprecated constructor in require() (line 83 of /home/dda2017/public_html/sites/all/modules/xautoload/src/ClassLoader/AbstractQueuedCachedClassLoader.php).
  • Deprecated function: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_many_to_one_helper has a deprecated constructor in require_once() (line 127 of /home/dda2017/public_html/sites/all/modules/ctools/ctools.module).

Leral Askan Wi s’interroge sur Ecotra 

Contribuer au rayonnement de Touba pour la réussite du Magal est la chose la mieux partagée chez les Sunugaaliens. Ce constat fait, le mouvement Leral Askanwi s’interroge sur «la contribution de Abdoulaye Sylla» en soutenant qu’elle est «suspecte et douteuse». «Certains de ses collaborateurs ont déployé une logistique impressionnante à son nom. Ainsi, plus d'une cinquantaine de camions, du matériel de nettoiement, une équipe de maintenance, un conteneur rempli de matériel de dépannage et plus de 200 personnes ont été dépêchées par Abdoulaye Sylla. L'homme d'affaires a compris qu'il fallait déplacer chargeurs, camions, bulldozers, pelles, cuves, gasoil, balais, masques... pour enlever la totalité des ordures et travailler à maintenir propre la cité religieuse. Encore une fois, cette action de salubrité est à magnifier», souligne Omar Faye. Sauf que, dit-il, «ce qui suscite certaines interrogations est le fait que ce matériel appartient à Ecotra, une société dont Abdoulaye Sylla a toujours nié la propriété. Voudrait-il aujourd'hui jouir d'une certaine protection au moment où l'origine de sa fortune suscite moult interrogations. Ecotra est une société qui, il faut le rappeler, a été créée en novembre 2016, avec un capital de 500 000 francs CFA. Mais qui, aujourd'hui, brasse des marchés de plus de 200 milliards de francs CFA. Rien que pour le marché du pôle urbain de Diamniadio, le montant avoisine 140 milliards de francs CFA pour les travaux d'adduction d'eau, d’électrification, d’assainissement, etc». «Pour la réfection de la caserne de gendarmerie de Ouakam déjà achevée et la construction d'autres casernes à Diamniadio, le montant se chiffre à 10 milliards de francs CFA, avec un rallongement prévu de 60 milliards de francs CFA. Ce qui fait un total de 200 milliards de francs CFA», énumère-t-il. Et d’après M. Faye, ceci, c’est «sans compter d'autres marchés». «C'est pourquoi Leral Askan Wi exige immédiatement un éclairage sur ses accointances avec Ecotra. Une société qui regroupe des Indiens, des Dubaïotes, des Pakistanais, des Anglais, des Français, qui se taillent la part du lion, au détriment des (Sunugaaliens) obligés de se contenter de la portion congrue. C'est pourquoi Leral Askan Wi demande à tous les (Sunugaaliens) de faire face pour que cesse cette situation d'injustice qui n'a que trop duré.