Ménopause : pourquoi jambes et pieds ont-ils tendance à gonfler ?

 

Le gonflement des jambes et des pieds est sans doute un autre effet du déséquilibre hormonal et notamment d'une moindre production de progestérone.

La progestérone, sécrétée habituellement en deuxième partie de cycle, facilite en effet la réabsorption des liquides par les reins. Sa production baissant, la rétention d'eau s'installe, entraînant un gonflement des membres inférieurs. Mais attention, inutile d'essayer de ne plus boire, cela ne ferait que favoriser la déshydratation.

Autre phénomène concomitant : au fil du temps, les parois des veines comme les autres tissus, perdent de leur tonicité. Or, les veines contiennent dans leurs parois des cellules musculaires qui doivent se contracter pour faire remonter le sang des jambes vers le cœur. Lorsque ces parois sont moins toniques, le sang a du mal à remonter et il a tendance à stagner dans les membres inférieurs. Les médecins parlent de stase veineuse. Cette sensation de jambes lourdes peut être l'un des premiers signes de l'insuffisance veino-lymphatique qui touche plus d'une femme sur deux, plus encore celles qui restent assises une grande partie de la journée.