Error message

  • Deprecated function: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_display has a deprecated constructor in require() (line 83 of /home/dda2017/public_html/sites/all/modules/xautoload/src/ClassLoader/AbstractQueuedCachedClassLoader.php).
  • Deprecated function: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_many_to_one_helper has a deprecated constructor in require_once() (line 127 of /home/dda2017/public_html/sites/all/modules/ctools/ctools.module).

MALICK GAKOU TACLE AMADOU BA, À PROPOS DE LA TENSION FINANCIÈRE AU SÉNÉGAL

«TOUT LE MONDE SAIT QUE LES CAISSES DE L’ETAT SONT VIDES»

Le président du Grand parti campe sur ses positions, relativement aux difficultés financières rencontrées par le pouvoir de Macky Sall. Malick Gakou qui était, ce samedi 9 juin, à Fatick, bastion électoral du président de la République, dans le cadre de ses tournées nationales dénommées «Caravane de l’espoir», s’est à nouveau porté-en-faux contre les assurances données par le ministre des Finances Amadou Bâ sur la situation actuelle de la trésorerie nationale.

 

«Je n’ai pas besoin de démontrer encore une fois que l’État a des difficultés. Mais il faut juste sillonner les rues de Fatick pour voir le nombre de chantiers inachevés. Ces chantiers sont inachevés parce que l’État a une dette intérieure de plus de 400 milliards de nos francs. Tout le monde sait qu’aujourd’hui, notre pays a un taux d’endettement qui avoisine les 6.600 milliards de Fcfa. Vous savez bien aussi que notre pays frôle quasiment les 68% de notre Pib, concernant le ratio Pib-Endettement, ce qui va dépasser bientôt le critère de convergence de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Tout le monde sait que les caisses de l’État sont vides. Mais, si l’État a de l’argent, il n’a qu’à payer ses dettes. Et en plus, pourquoi l’argent est-il gardé quelque part ? Non, l’État n’a pas d’argent, il est en faillite car le PSE a échoué puisqu’il a fini de rendre beaucoup plus vulnérable la qualité de vie de nos populations».
 
Dans la foulée, le leader du Grand parti a dénoncé la «Jakartisation» de l’économie par le chef de l’Etat, Macky Sall, du fait de la mauvaise politique économique de son régime, à travers le Plan Sénégal émergent (Pse). Un plan dont l’échec est matérialisé, selon lui, dans la région de Fatick par une absence de perspective chez les jeunes et les femmes du fait de l’inexistence d’industries ou de structures pourvoyeuses d’emplois, en dépit du fort potentiel de la zone.
 
Selon Gakou, au-delà de Fatick, le phénomène des motos taxis communément appelées «Jakarta» constitue ainsi la preuve irréfutable de l’échec de la politique de l’emploi du président Sall qui en avait promis 500 000 aux jeunes Sénégalais. A noter enfin qu’après Mbour et Kaolack, c’était au tour du département de Fatick d’accueillir la «Caravane de l’espoir» initiée par Malick Gakou, candidat déclaré à la présidentielle de février prochain.