Error message

  • Deprecated function: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_display has a deprecated constructor in require() (line 83 of /home/dda2017/public_html/sites/all/modules/xautoload/src/ClassLoader/AbstractQueuedCachedClassLoader.php).
  • Deprecated function: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_many_to_one_helper has a deprecated constructor in require_once() (line 127 of /home/dda2017/public_html/sites/all/modules/ctools/ctools.module).

Mamadou Lamine Diallo

Pour le député Mamadou Lamine Diallo, le capital social est le parent pauvre en Afrique et particulièrement au Sénégal. Le président du mouvement Tekki trouve que la faiblesse économique de l’Afrique et du Sénégal est due en particulier à la faiblesse du capital social, c’est-à-dire des règles qui gouvernent les relations entre les acteurs économiques et les institutions chargées de les surveiller. Ce qui illustre cela, dit-il, ce sont les avis du Conseil constitutionnel qui ont été modifiés deux fois de suite en période électorale dans le but de favoriser la mouvance présidentielle. A l’en croire, tout cela contribue à l’affaissement du capital social du Sénégal et à son émergence économique. Pour lui, la société de confiance, socle de la finance, est basée sur des institutions auxquelles le peuple s’identifie. Or, le parlementaire est d’avis que tel n’est pas le cas de cette Assemblée nationale, obtenue à la suite de «la mascarade électorale du 30 juillet bénie par le Conseil constitutionnel». Seulement, soutient-il, pour Macky Sall c’est l’annexe du Palais, même s’il est prêt à dépenser des dizaines de milliards provenant des finances publiques, sans compter le billet pour la Mecque et le million offerts aux députés non reconduits de Benno.