#MeToo: les Fly Girls, de jeunes Afro-Américaines prennent la parole

Les retombées de l'affaire Harvey Weinstein et du mouvement MeToo aux Etats-Unis ne concernent pas seulement Hollywood mais touchent aussi toutes les couches de la population. En Californie, de jeunes femmes noires vivent elles aussi leur « moment MeToo ». Dans la ville d’Oakland, connue pour ses taux de criminalité élevés, un récent rapport met en lumière le sentiment d’insécurité des jeunes filles de couleur qui craignent harcèlement et agressions sexuelles. Dans le lycée McClymonds d’Oakland, des lycéennes noires ont formé un groupe baptisé les « Fly Girls » pour « First love yourself » pour échanger leurs expériences.