"Nouveau" Lévothyrox : la déferlante des plaintes

Malgré les explications de l'Agence du médicament et les avis rassurants des spécialistes, 155 000 signataires demandent un retour à l'ancienne formule.

Face à l'inquiétude, voire à la colère, des utilisateurs du « nouveau » Lévothyrox – ce médicament prescrit aux trois millions de patients souffrant de troubles thyroïdiens –, l'Agence du médicament a mis en place un numéro vert mercredi 23 août. Manifestement, cela répondait à un besoin : environ 50 000 appels ont été reçus jeudi et encore 22 000 vendredi, selon les chiffres publiés par Le Parisien samedi. Il s'agissait principalement de personnes désireuses d'être rassurées, malgré l'absence d'effets secondaires. Quant à la pétition lancée par une patiente et demandant le retour à l'ancienne formule, elle a déjà recueilli 155 000 signatures.