POLE URBAIN DE DIAMNIADIO : La vitrine des nouvelles ambitions du Sénégal

Cités administratives, centre de conférence, stade omnisports, parc industriel, logements sociaux, moyen et haut standing, parc d’exposition… Au Sénégal, le visage de la nouvelle ville de Diamniadio commence à se dessiner.

Doucement mais surement, les ambitions du chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, de construire dans l’espace du Pôle urbain de Diamniadio une nouvelle ville intégrée, sur la base de la mixité urbaine et sociale, regroupant des quartiers administratifs, des zones d’habitation mixte, des zones industrielles, des universités et centres de recherche, une cité du savoir, des espaces d’affaires et des infrastructures sportives commence à prendre forme. Dans cette localité située dans le département de Rufisque, sur le long de l’autoroute à péage, est en train de naître le plus ambitieux programme immobilier jamais déroulé au Sénégal depuis les indépendances. Les usagers de cet axe routier peuvent remarquer, non loin du tout nouveau Centre de conférence international Abdou Diouf (Cicad) où s’est tenu le 15ème Sommet de la Francophonie, ce gigantesque chantier.

Pour cette première phase, 33 immeubles de 4 à 8 étages et pas moins de 700 appartements et plusieurs centaines de commerces vont sortir de terre. Juste en face de ces logements, un stade omnisports tout neuf trône majestueusement. C’est le Dakar Arena. Avec sa belle architecture, impossible de le rater. Plus loin, dominant le Cicad, la première Sphère ministérielle est fonctionnelle. Elle accueille déjà trois ministères : celui de l’Agriculture, de la Pêche, de l’Elevage alors que le ministère de l’Education est en cours de déménagement. Au même moment, la deuxième Sphère ministérielle est en phase d’achèvement et pourra accueillir au moins douze ministères. Une troisième Sphère ministérielle est en cours de construction en face du Dakar Arena.

A ces infrastructures déjà fonctionnelles ou en cours d’achèvement, s’ajoutent le parc d’- exposition Dakar Expo, l’hôtel 5 étoiles déjà en service. Alors que le marché d’intérêt national devrait être inauguré en cette fin d’année 2018 et la Gare des gros porteurs qui le jouxte devrait suivre en début 2019. Quant à la Plateforme industrielle, elle a été inaugurée récemment. Avec ses grands hangars aux baies vitrées, ce projet tient particulièrement à cœur le Président Macky Sall car en y délocalisant leurs activités à haute intensité de mains d’oeuvre, les grandes compagnies internationales vont générer au moins 50.000 emplois dans les cinq premières années.

Une nouvelle ville de 2.000 ha

La première pierre du Pôle urbain de Diamniadio a été posée en grande pompe par le Président Macky Sall le 25 mai 2015. Sur une superficie de 1.946 hectares, cette nouvelle cité s’organisera autour de sept zones d’activités. Une zone résidentielle de 40.000 unités de logements économiques, moyens et haut standing, en plus de 10 hôtels dont un de 5 étoiles, des espaces verts, des équipements sociaux de base, des lieux de cultes, un centre commercial, un stade international, un hippodrome. Il y est également prévu une Cité du savoir avec notamment la deuxième université de Dakar, des résidences universitaires, des équipements culturels et touristiques. Il y aura également un pôle d’emplois avec la création de milliers d’emplois, etc. Bref, le Pôle urbain de Diamniadio, à terme, sera une ville sur près de 2.000 ha, 4 arrondissements, 38 quartiers, 230 ha d’espaces verts pour 300.000 habitants. Ainsi, conformément à l’ambition des autorités sénégalaises, Diamniadio est en train de devenir un carrefour incontournable, un relai indispensable entre Dakar et le pays profond.