Réforme de la justice : la Hongrie compte défendre la Pologne contre l'Union européenne

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a affiché, samedi, son soutien à Varsovie face aux menaces de sanctions de l'Union européenne, alors que le Sénat polonais vient d'adopter un projet très controversé de réforme de la Cour suprême.

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a déclaré, samedi 22 juillet, que son pays défendrait le gouvernement polonais menacé de sanctions par l'Union européenne pour son projet de renforcement du contrôle des institutions judiciaires.

"L'offensive inquisitoriale contre la Pologne ne réussira jamais parce que la Hongrie utilisera tous les moyens légaux dans l'Union européenne pour montrer sa solidarité avec les Polonais", a déclaré Viktor Orban. À l'instar du Polonais Jaroslaw Kaczynski, président du PiS et homme fort de la Pologne, Viktor Orban est en froid avec l'UE qui considère ses prises de position comme contraires aux libertés publiques et à la démocratie.