RDC: pour le camp présidentiel, il n'y a pas de problème de démocratie

Alors que Joseph Kabila poursuit ses consultations pour chercher un candidat à la majorité, les candidatures se multiplient dans les rangs de l'opposition, même si on parle de plus en plus de candidature unique. Il ne reste plus que 4 jours pour déposer son dossier, la clôture est prévue pour le 8 août. Parmi les ténors, Moise Katumbi a été pour la deuxième journée consécutive refoulé à la frontière zambienne, alors que Jean-Pierre Bemba a pu, lui, rentrer dans son fief hier à Gemena où il a été accueilli par ses partisans venus par milliers à l'aéroport. Pour le camp présidentiel, le retour de Jean-Pierre Bemba montre qu'il n'y a pas de problème de démocratie au Congo. Sur les réseaux sociaux, ce deux poids deux mesures étonnent.