Tour de France 2017: Romain Bardet, c'est ton jour, c'est ton tour, la nation te regarde

Trois siècles qu’on attend ça. Trois siècles qu’on en rêve la nuit. Trois siècles à supporter des Cyril Dessel et des Pierre Rolland sans jamais perdre l’espoir, qu’un jour, un coureur français remporte de nouveau le Tour de France, si possible avant notre mort. Il nous reste un peu de marge en dépit de notre hygiène de vie de biker alcoolique, mais le sentiment d’urgence nous étreint. Romain, ton entrée au Panthéon se joue aujourd’hui. Une étape pour tout renverser et prendre le maillot jaune sur les pentes de l’Izoard.