Un an de présidence Macron: des réformes qui rassurent les milieux d'affaires

Depuis son élection, Emmanuel Macron est particulièrement attendu sur l’économie. Les réformes promises pendant la campagne allaient-elles redresser la France ? En attendant le volet social, les patrons et les investisseurs semblent avoir retrouvé la confiance.

Il suffit de jeter un œil au dernier communiqué, vendredi 4 mars, de Moody’s : la célèbre agence de notation salue le programme de réformes entreprises depuis un an ainsi que les engagements budgétaires. Tout ce qui peut rassurer les milieux d’affaires, en France et à l’étranger.

Il est vrai que la croissance revient - elle est au plus haut depuis six ans et ça devrait même continuer -, et que le déficit public est désormais dans les normes européennes. Bruxelles applaudit.

Le chômage est lui globalement en baisse. L’objectif est de tomber à 7 % à la fin du quinquennat. Pour embaucher, les chefs d’entreprises, grandes ou petites, attendaient de la souplesse. Code du travail, formation professionnelle, assurance chômage, fiscalité, les chantiers sont ou vont être lancés. La loi Pacte pour Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises doit être présentée cet été.