Error message

  • Deprecated function: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_display has a deprecated constructor in require() (line 83 of /home/dda2017/public_html/sites/all/modules/xautoload/src/ClassLoader/AbstractQueuedCachedClassLoader.php).
  • Deprecated function: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_many_to_one_helper has a deprecated constructor in require_once() (line 127 of /home/dda2017/public_html/sites/all/modules/ctools/ctools.module).

Une crise qui atteint son paroxysme au Parti socialiste

L’avenir du maire de Dakar et ses camarades de parti appartenant à Taxawu Dakar est désormais entre les mains du bureau politique du parti socialiste. Information révélée au sortir de l’Assemblée générale des secrétaires généraux.

Les Secrétaires généraux de coordination se sont réunis en Assemblée Générale, le samedi 21 Octobre 2017, à la Maison du Parti Socialiste Léopol Sédar Senghor, sous la présidence du secrétaire général, le Président Ousmane Tanor Dieng.

Cette rencontre, élargie à toutes les composantes du parti, a donné l’occasion responsables de base, d’échanger librement sur toutes les questions relatives à la vie du parti, notamment l’agenda des activités, la vie politique nationale et de tirer les enseignements des élections législatives du 30 Juillet 2017.

Cette Assemblée a constaté « les nombreuses tentatives d’anéantissement, de destruction, de déstructuration et de déstabilisation de notre parti, orchestrées par des camarades dissidents, alliés à une certaine opposition, lors du référendum, des élections du HCCT et des législatives du 30 Juillet 2017, les actes de nature délictuelle, planifiés par des camarades dissidents qui ont conduit au saccage de la salle du Bureau politique «Lamine Guèye» de la Maison du Parti Socialiste Léopold Sédar Senghor et des agressions de responsables du Parti » et approuvent les initiatives prises par le Sen pour poursuivre et intensifier l’animation des instances du parti et démarrer l’opération de la vente de cartes.

Ainsi donc, les responsables socialistes dits dissidents seront édifiés sur leur sort les jours à venir. Au moment où les observateurs attendaient une exclusion définitive de ces responsables à l’issue de cette assemblée générale des secrétaires généraux