Venezuela: le président Maduro dit avoir échappé à un attentat

Le président vénézuélien a accusé son homologue colombien Juan Manuel Santos d'être responsable d'un attentat contre lui ce samedi 4 août à Caracas, commis selon les autorités vénézuéliennes avec des drones chargés d'explosif.

Le président vénézuélien Nicolas Maduro est sorti indemne d'un attentat commis contre lui samedi à Caracas avec plusieurs drones chargés d'explosif, a annoncé le ministre de la Communication.

« Aujourd'hui, on a essayé de m'assassiner », a ensuite déclaré M. Maduro dans un discours télévisé. Il a accusé le président colombien Juan Manuel Santos d'être impliqué dans « l'attentat » contre lui.

Le chef de l'Etat a également affirmé à la télévision que les « financiers » de l'attaque commise à Caracas se trouvaient aux Etats-Unis, et il a demandé l'aide du président américain Donald Trump.  « Les premières investigations nous indiquent que plusieurs des financiers [de l'attentat, ndlr] vivent aux Etats-Unis, dans l'Etat de Floride », a déclaré M. Maduro. « J'espère que le président Donald Trump est disposé à combattre les groupes terroristes », a-t-il ajouté.

A Bogota, une source gouvernementale colombienne a déclaré qu'accuser M. Santos dans cette affaire était « sans fondement ».