Error message

  • Deprecated function: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_display has a deprecated constructor in require() (line 83 of /home/dda2017/public_html/sites/all/modules/xautoload/src/ClassLoader/AbstractQueuedCachedClassLoader.php).
  • Deprecated function: Methods with the same name as their class will not be constructors in a future version of PHP; views_many_to_one_helper has a deprecated constructor in require_once() (line 127 of /home/dda2017/public_html/sites/all/modules/ctools/ctools.module).

Vers l’abolition de la peine de mort en Gambie

Le Président Adama Barrow a décidé de bannir les mauvaises pratiques de son prédécesseur, Yahya Jammeh. Ainsi, il prévu d’abolir la peine de mort dont usait l’ancien Président Yahya Jammeh pour exécuter ses adversaires. Les dernières exécutions ont eu lieu en 2012, alors que 9 prisonniers étaient tuées par un peloton d’exécution, dont trois personnes reconnues coupables de trahison et deux Sénégalais : l'un d'entre eux étant une femme. Selon Amnesty international, c'était les premières exécutions d’un régime gambien après 31 ans d’indépendance. Ces exécutions avaient provoqué un tollé international, notamment une réaction énergique du Sénégal. Amnesty International reconnaît les progrès majeurs réalisés par le régime de Barrow. Dès son élection, le président Barrow a libéré les dizaines de prisonniers politiques et a réaffirmé l’adhésion de la Gambie à la Cour pénale internationale (Cpi). Les recommandations de Amnesty couvraient 10 domaines de réforme, y compris l'abolition de la peine de mort. La Gambie est signataire du protocole de l'ONU visant à abolir la peine de mort.